L’ONG AJA a organisée ce mardi 08 mars 2021 dans la salle de conférence de l’hôtel Central un atelier de formation sur le concept d’économie verte dans les réserves de biosphère des acteurs clés autour et dans le Parc National de Fazao-Malfakassa.

Cet atelier de formation d’une durée de 4 jours, a pour objectif de renforcer les compétences et les capacités des participants sur le concept d’économie verte dans les réserves de biosphère (GEBR) afin d’assurer la conservation à long terme de la biodiversité et ses services écosystémiques dans et autour du dit Parc.

Cet atelier de formation qui a connu la participation de 50 participants constitués de décideurs locaux en matière de gestion des ressources naturelles, du conservateur du parc, des communautés gestionnaires des forêts communautaires autour du parc, des associations villageoises de gestion participative des aires protégés (AVGAP) des villages autour du parc, des chefs des communautés, des organisations paysannes impliquées dans la valorisation des ressources du parc, des leaders d’opinion , des responsables d’ONG et des directeurs préfectoraux de l’environnement  dans les 05 préfectures riveraines au Parc, s’inscrit dans le cadre du projet « développement durable basé sur la promotion des moyens de subsistance respectueux de la biodiversité autour du Parc National de Fazao-Malfakasa, financé par le Fonds Inde-ONU et mis en œuvre par l’UNESCO, en collaboration avec le ministère de l’environnement, la commission nationale togolaise pour l’UNESCO, les ONG locales, les communautés locales et d’autres partenaires, vise à diversifier les économies locales dans et  tour du dit Parc, par la promotion de moyens de subsistance alternatifs d’activités génératrice de revenus , afin de contribuer à la conservation de la biodiversité, à la réduction de la pauvreté et à la promotion du développement durable.

Au cours des 4 jours de formation les participants seront entretenus sur 05 présentations à savoir :

  • Module 1 : comprendre les biens et services offerts par le Parc National Fazao-Malfakassa aux populations locales du Togo et au monde entier ;
  • Module 2 : Revue des activités d’exploitation des ressources et leurs impacts sur le PNFM et ses capacités de fourniture des biens et services ;
  • Module 3 : Concept de réserve de biosphère comme stratégie de conservation de la biodiversité, de développement socio-économique et d’éducation environnementale ;
  • Module 4 : Concept d’économie verte dans les réserves de biosphère comme modèle de financement durable de la conservation de la biodiversité et maintien des services écosystèmique ;
  • Module 5 : Mécanisme d’implication des populations à la gestion des ressources du parc et pratiques agroécologiques dans les périphériques et les terroirs villageois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 2 =