Sokodé / ONG PAFED : ‘Fézirè wo goni’ (le bonheur est arrivé), une coopérative des femmes agricultrices a vu le jour à Amaidè.

Sokodé / ONG PAFED : ‘Fézirè wo goni’ (le bonheur est arrivé), une coopérative des femmes agricultrices a vu le jour à Amaidè.

Les femmes de la localité d’Amaidè, une localité située à 28 km de la ville de Sokodé, organisées en coopérative ont réalisé une Assemblée Générale Constitutive ce lundi 21 février 2022.

En effet cette action s’inscrit dans la mise en œuvre du projet de « Promotion de l’entrepreneuriat des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3 ». C’est un projet de l’ONG PAFED financé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et ELLES. Le projet vise à appuyer les femmes agricultrices d’Amaidè à fédérer leurs actions, à adopter une vision particulière de développement qui repose sur la propriété collective des moyens de production et le partage des bénéfices dans une optique d’entraide, d’égalité et de solidarité afin d’amener les femmes à une autonomisation financière.

Exif_JPEG_420

A l’issue de la rencontre la coopérative ‘Fézirè wo goni’ (le bonheur est arrivé) d’Amaidè est née et sera dirigée par madame AROUNA Anifatou, présidente de la coopérative. Elle a laissé entendre qu’elle travaillera main dans la main avec les femmes de la coopérative afin que tous ensembles puissent participer au développement de leur communauté et aussi inciter d’autres femmes à fédérer.

La cérémonie d’ouverture à été présidée par le maire de la commune de Tchaoudjo 3 et a été marquée par trois intervention à savoir, le mot de bienvenu du chef canton d’Amaidè, le mot de la Directrice Exécutive de l’ONG PAFED et le discours d’ouverture du maire de la commune de Tchaoudjo 3.

L’Assemblée Générale Constitutive a connu également la participation des leaders communautaires, d’un cadre de l’ICAT, des femmes d’Amaidè membre de la coopérative ainsi qu’une équipe de l’ONG PAFED.

Le maire de la commune de Tchaoudjo 3 a remercié l’ONG PAFED et ses partenaires, l’OIF et ELLES pour l’appui et l’accompagnement qu’ils apportent aux femmes d’Amaidè et a invité les femmes et les leaders communautaires à faire tout pour réussir ce projet.

La Directrice de  l’ONG PAFED, Madame GNOFAM Mayi a exhortée les femmes à plus d’ardeur au travail, car pour elle l’autonomisation de la femme est la voie la plus sûr vers l’éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 + 20 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie