La ville de sokodé a abrité du 10 au 12 janvier les activités du projet  “l’ONAT à la rencontre du Togo – Acte 3: sokodé

La ville de sokodé a abrité du 10 au 12 janvier les activités du projet  “l’ONAT à la rencontre du Togo – Acte 3: sokodé

Initié par l’Ordre National des Architectes du Togo (ONAT), il est intéressant de noter que le projet “L’ONAT à la rencontre du Togo – Acte 3: Sokodé” a pour objectif de renforcer les liens entre les architectes du Togo, les populations locales de la région centrale, et les institutions décentralisées du pays. En organisant des activités d’intérêt national et d’utilité publique, les architectes cherchent probablement à sensibiliser et à impliquer la communauté dans des projets architecturaux et urbains.

L’implication des architectes dans des activités sociales et communautaires peut contribuer à une meilleure compréhension des besoins locaux en matière d’architecture et d’aménagement urbain. Cela pourrait également favoriser une collaboration plus étroite entre l’Ordre National des Architectes du Togo (ONAT) et les autorités locales, créant ainsi un dialogue constructif pour le développement durable de la région.

En général, de telles initiatives qui visent à rapprocher les professionnels de l’architecture avec la communauté et les décideurs locaux peuvent avoir un impact positif sur la planification urbaine, la conception des espaces publics, et la sensibilisation à l’importance de l’architecture dans le développement socio-économique.

Il est louable de constater que les membres de l’Ordre National des Architectes du Togo (ONAT) ont utilisé ces trois jours pour informer et sensibiliser la population de Sokodé sur l’importance de faire appel aux services d’un architecte dans le cadre de projets de construction. La causerie-débat sur les “10 erreurs à éviter dans votre projet de construction” au premier jour semble être une approche éducative visant à partager des conseils pratiques et à prévenir des erreurs fréquentes lors de la planification et de la réalisation de projets architecturaux.

La sensibilisation sur le permis de construire et les mesures prises par les autorités pour améliorer le cadre de vie, l’habitat, et le climat des affaires témoigne d’une volonté de collaboration avec l’État pour promouvoir des normes de construction et des pratiques durables. Cela peut contribuer à une meilleure compréhension des règlements en vigueur et encourager la conformité aux normes pour assurer la sécurité, la durabilité et la qualité des constructions.

L’implication des architectes dans l’éducation du public sur ces questions essentielles peut également aider à renforcer la confiance du public dans la profession et à promouvoir une approche plus consciente et responsable dans le domaine de la construction.

Les explications du vice-président de l’Ordre national des architectes, M. Edah Koku Mawule, offrent une perspective claire et complète sur le rôle essentiel de l’architecte. Sa définition met en évidence la diversité des compétences de ce professionnel et son importance dans tous les aspects du processus de construction.

La capacité de l’architecte à concevoir différents types de bâtiments, à partir des plus simples jusqu’aux plus complexes, démontre la polyvalence de ce métier. En mettant l’accent sur la compréhension et la reformulation des besoins des clients, l’architecte s’engage à créer des espaces qui répondent non seulement aux exigences fonctionnelles, mais aussi aux attentes spécifiques des individus ou des organisations.

La supervision et l’évaluation des projets font partie intégrante du rôle de l’architecte, assurant ainsi la cohérence entre la conception initiale et la réalisation finale. L’accent mis sur la sécurité offerte par l’engagement d’un architecte souligne l’importance de son expertise dans la création d’un environnement de vie sûr et fonctionnel.

L’assistance dans les démarches administratives, mentionnée par le vice-président, souligne également la dimension pratique et pragmatique du rôle de l’architecte. En fournissant un soutien complet tout au long du processus de construction, les architectes contribuent à faciliter le parcours des clients dans la concrétisation de leurs projets.

Les propos du président de l’ONAT, M. Peyebinesso Limazié, mettent en lumière l’engagement de l’Ordre National des Architectes du Togo en faveur de la décentralisation et de l’implication des architectes dans le développement local. En se délocalisant dans différentes villes du pays, l’ONAT concrétise la vision du chef de l’État qui souhaite que les services publics et les acteurs du développement soient présents à tous les niveaux du territoire.

L’invitation des communes lors des rencontres à Kara, Atakpamé, et Sokodé démontre une volonté de collaboration étroite avec les autorités locales. En mettant en lumière le métier d’architecte dans ces contextes, l’ONAT contribue à sensibiliser les acteurs locaux sur l’importance de l’architecture dans le développement urbain et régional.

La démarche de mettre les architectes au service de la décentralisation s’aligne sur l’idée de favoriser une approche participative et intégrée du développement, en impliquant les professionnels de l’architecture dans la planification et la conception des espaces locaux. Cette initiative peut également renforcer la présence et la contribution des architectes dans les différentes régions du pays, contribuant ainsi à un développement harmonieux et durable.

La prestation de serment de 11 nouveaux architectes lors de la cérémonie inaugurale de “L’ONAT à la rencontre du Togo – Acte 3: Sokodé” est un moment significatif. Cette étape symbolique marque leur engagement envers la profession et les principes éthiques régissant la pratique de l’architecture. La répartition de 9 garçons et 2 filles parmi les nouveaux architectes reflète peut-être une diversification progressive de la profession.

Cet événement revêt une importance particulière, car les architectes jouent un rôle crucial dans la planification et la conception de l’environnement bâti. La cérémonie de prestation de serment souligne l’importance de l’éthique professionnelle, de la responsabilité sociale et de l’engagement envers les normes de qualité dans la pratique de l’architecture.

En intégrant la “grande famille des architectes”, ces nouveaux membres contribueront, à leur manière, au développement de l’architecture au Togo. Leur formation et leur engagement envers les normes professionnelles peuvent contribuer à l’amélioration continue de la qualité des projets architecturaux dans le pays.

Les déclarations du porte-parole des architectes assermentés, M. Koffi Jean de Dieu, reflètent un engagement fort envers la profession et la responsabilité sociale qui accompagne le rôle des architectes dans la société. Le fait de prêter serment est un acte symbolique qui souligne leur engagement envers l’éthique, la légalité, et le service envers la communauté.

L’accent mis sur la collaboration avec d’autres architectes, en les comparants à des aînés à conseiller, dénote une volonté de renforcer la solidarité et le partage des connaissances au sein de la communauté des architectes. Cette approche collaborative peut contribuer à une profession plus unie et à un échange continu d’expériences et de bonnes pratiques.

L’insistance sur le service dans la légalité et la conformité aux règles de l’art met en avant la responsabilité professionnelle et l’importance d’assurer des normes élevées dans la pratique de l’architecture. En mettant en avant l’idée d’aider les populations, il souligne également l’aspect humanitaire de la profession, démontrant la contribution positive que les architectes peuvent apporter à la société.

La rénovation de l’USP (Centre de Soins Périphérique) de Tchalo lors de l’Acte 3 de “L’ONAT à la rencontre du Togo” est une initiative louable qui démontre l’engagement de l’Ordre National des Architectes du Togo (ONAT) envers le bien-être et la santé des communautés locales. La rénovation d’infrastructures médicales périphériques est essentielle pour améliorer l’accessibilité aux soins de santé et renforcer les capacités des établissements de santé dans les zones éloignées.

En plus de promouvoir l’architecture et le design dans le cadre du projet, cette action concrète montre comment les architectes peuvent contribuer directement à l’amélioration des services de santé en rénovant des installations médicales. Cela peut également avoir un impact positif sur la qualité de vie des résidents de la région, en assurant des conditions de santé optimales.

Cette approche holistique de l’architecture, intégrant des projets concrets tels que la rénovation d’installations de santé, illustre la diversité des domaines d’application de la profession et la façon dont les architectes peuvent jouer un rôle clé dans le développement communautaire.

SOKODEENLIGNE

SOKODEENLIGNE.COM est une plateforme web dédiée à la visibilité des actions de développement de la Région Centrale du Togo. Découvrez l'actualité, les structures de la Région Centrale du Togo. Nous faisons également la promotion des produits locaux dans notre boutique en ligne. E-mail: contact@sokodeenligne.com Tel: +228 9286 5864 / 9962 7326

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 5 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie
× Contactez nous sur whatsapps