admin 3 novembre 2020

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Engagement de la Société Civile pour la Promotion de la Santé, Droits Sexuels et de la Reproduction pour Tous au Togo » exécuté par le Mouvement Pro-SSR pour Tous au Togo , il a été réalisé une étude de référence sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) en matière de la jouissance de la Santé, Droits Sexuels et de la Reproduction (SDSR) au Togo qui a permis de produire des données et fournir des informations de base pour orienter la mise en œuvre des actions du projet vers l’atteinte des objectifs fixés. Elle permet de disposer d’une situation de référence en matière de la jouissance   de la SDSR au Togo, en vue d’apprécier à terme la valeur ajoutée et les changements induits par ce présent projet.  Dans le même ordre d’idées, d’influer positivement sur la jouissance de tous à la SDSR au Togo. Les données de cette étude devraient servir à tous les acteurs de promotion des droits à la SSR de mieux orienter les futures actions en faveur de la jouissance effective de ces droits par tous les individus sans discrimination au Togo.

Afin de partager les résultats de cette étude CAP avec les acteurs, partenaires et influenceurs clés, le Mouvement Pro-SSR pour Tous au Togo a organisé ce mardi 03 novembre 2020 dans la salle de conférence de l’hôtel Aléhéri un atelier de dissémination des résultats de l’étude de référence sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) en matière de jouissance de la SDSR pour tous au Togo.

Au terme de cet atelier les principaux résultats issus de l’étude CAP sont présentés aux participants, des propositions d’actions stratégiques pour une meilleure utilisation des données de l’étude CAP afin d’assurer la jouissance à la SDSR par tous et surtout les minorités sexuelles au Togo sont recueillies, le rapport de l’étude CAP est partagé aux participants.

Cet atelier organisé par l’ONG ADESCO chef de fil du mouvement et l’ONG Dimension Humaine membre du mouvement a connu la participation de tous les acteurs clés et cadres intervenant sur la thématique.

Rappelons que le même atelier à déjà été réalisé à lomé, tsévié et à atakpamé. Il sera aura organisé dans les jours avenir à kara et dApaong

Le respect strict des mesures barrières de lutte contre la COVID 19 a été observé par les organisateurs ainsi que les participants .

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Résoudre : *
29 − 16 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie