Sokodé est l’une des plus grandes villes du Togo.

C’est un centre administratif où vivent en majorité les Kotokolismusulmans dont les vêtements rappellent l’Afrique du Nord.

Les hommes portent de grands boubous et les femmes le voile au dessus de magnifiques tenues très colorées.

La vie est organisée autour des chefferies traditionnelles qui font encore aujourd’hui autorité sur les TEM.

La musique et les danses locales ne se rencontrent nulle part ailleurs au Togo. Lors du festival du couteau, les rues se remplissent de musique et de danses traditionnelles.

La région est également riche en artisanat, le tissage est l’une des principales activités.

Enfin la région regorge de marchés hauts en couleurs tels que celui de Tchamba ou de Sokodé.

La réserve de Fazao-Malfakassa propose une très belle bio-diversité.

La variété des activités artisanales se retrouve ici aussi: sur les nombreux marchés de la région, entre autre, ceux de Blitta, de Pagala ou d’Adjengré où l’on trouve divers produits de l’artisanat local: outils aratoiresgourdes et calebassessacs à provisions,…

Sokodé , la capitale régionale est réputée pour le tissage.

Le centre national de tissage perfectionne cet art mais on peut aussi se rendre à Kpassouadé à l’est de Sokodé, localité célèbre pour le travail de ses tisserands.

Plus à l’est, la ville de Tchamba est spécialisée dans la pyrogravure des gourdes et calebasses.

 Gadao-Adossa (Fête des couteaux)

Gadao-Adossa (Fête des couteaux).

La dénomination Gadao-Adossa est l’expression commune pour désigner deux grandes fêtes Tem à savoir Gadao pour les Tem et Adossa pour la communauté de Didaouré fortement islamisée.

L’histoire de Gadao est liée au jaillissement d’un étang d’eau intarissable en un endroit qui prit le nom de Tabalo et où s’était enfoncé le chef des Mola en y laissant une Chéchia rouge.

Dès lors, le nom de Gadao est devenu un mythe et est célébrée afin de remercier les ancêtres pour l’abondance des récoltes.

Adossa est la danse du couteau exécutée par les clans TraoréTouréMendèCisséFofanaqui peuplent Didaouré.

Elle se déroule au cours du 3ème mois de l’année lunaire islamique.

La fête Gadao-Adossa qui suit le calendrier islamique n’a pas de mois fixe de célébration à Sokodé.

Kilikpo (Fête des moissons à Tchamba).

C’est la fête de récoltes abondantes et l’avènement d’une ère prodigieuse.

Elle est marquée par la consommation de la nouvelle igname et est entourée d’un rituel consistant à des offrandes aux divinités: mânesjumeauxgénies protecteurs.

Elle est célébrée à Tchamba chaque année, le 1er samedi du mois d’aoüt qui passe ainsi pour être un mois de providence, d’abondance et de sanctification.

Kparatao : Chefferie traditionnelle et tombes Tem.

Ne manquez pas de visitez le chef traditionnel de Kparato (en direction de Tchamba et du Bénin) qui règne sur les Tem qui se répartissent sur le Bénin, le Togo et le Ghana.

On découvrira également dans certaines maisons particulières des tombes de guerriers auxquels sont encore faits des offrandes régulières.

 Le parc national de Fazao - Malfakassa

Adossé à la chaîne des Monts Fazao-Malfakassa, somptueusement vêtu d’une mosaïque de formations végétales, le parc est essaimé de belles galeries forestières et de plaines fertiles colonisées par de nombreuses espèces végétales réputées pour leur arôme suave, sous lesquelles on voit déambuler des buffles, des éléphants, des antilopes, des bubales, des cobs, des phacochères, etc..

D’une superficie de 192 000 hectares, ce parc est un sanctuaire d’oiseaux, de primates, de reptiles et d’autres curiosités fauniques.

Géré par la Fondation Franz Weber, il s’ouvre pour les visites vision-safaris pendant la saison sèche, de novembre à avril.

 Les marchés de Sokodé & Tchamba

Le marché de Sokodé (Komah) se tient tous les lundis et jeudis.

Le marché de Tchamba. Tous les dimanches se tient le marché de Tchamba qui offre l’occasion au visiteur de pénétrer au coeur d’une région imprégnée par l’islam.

Les femmes, souvent voilées, portent des tuniques aux motifs arabeset hauts en couleurs.

Le marché est fréquenté par les Kotokoli, les Tchamba, les Kabyés et les Peuhls qui sont particulièrement nombreux dans la région.

Le marché est réputé pour ses calebasses pyrogravées

Musée régional du centre / Sokodé.

Ouvert du lundi au vendredi de 7h à 12h et de 14h30 à 18h.

Le musée propose quelques très belles pièces antiques et objets usuels représentant la vie et la culture TEM.

Sokodé, la capitale régionale est réputée pour le tissage.

Les pagnes des tisserands servent à coudre les tuniques ou les grands boubous brodés que portent, les jours de fête, les chevaliers Temjuchés sur leurs chevaux.

Il subsiste à Sokodé quelques bâtiments et vestiges de la période coloniale allemande. les principaux se situent sur la place de la préfecture.

source: Togo-tourisme