Sokodé : Rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestières

Sokodé : Rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestières

Le Ministre de l’environnement et des ressources forestières FOLY-BAZI a donné le ton à la rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestières à Sokodé le 29 avril 2022.

Nos  forêts se dégradent de jour en jour sous la pression de plusieurs facteurs anthropiques, il est important d’impulser un changement de paradigme afin de préserver les forêts au Togo ; et pour se faire il faut la mobilisation de tout togolais. La présente rencontre s’est inscrit dans la vision d’impliquer toutes les couches sociales notamment les jeunes à l’atteinte des ambitions climatiques du Togo.  Ainsi les jeunes de toutes les régions économiques du Togo sont réunis autour du thème : « La jeunesse face à la double ambition quinquennale et décennale de reboisement » en vue de décliner leurs rôles et responsabilités  et de définir une stratégie commune pour l’organisation et la capitalisation des initiatives de reboisement qu’ils portent.  

Ce projet de reboisement invite tous les parties prenantes à entrer dans la dynamique de restaurer les forêts et augmenter la superficie forestière. De façon générale la rencontre a promeut la participation de la jeunesse à la mise en œuvre des CDN (projet d’appui aux Contributions Déterminées au niveau National) plus spécifique, elle a permis  le renforcement de capacité des jeunes acteurs de l’environnement sur la gestion forestière au Togo et la notion de restauration des paysages forestiers,  , le développement  de nouvelles stratégies permettant à la jeunesse de mobiliser les ressources foncières, financières et humaines pour l’organisation des opérations de reboisement de masse réussies, la mise en place d’un mécanisme de capitalisation ; elle a aussi permis de mettre en place un mécanisme de capitalisation des initiatives de reboisement portées par les jeunes en vue de mesurer leurs effort dans la réalisation de l’ambition décennale de reboisement d’un milliard d’arbre à l’horizon 2030. La rencontre est  marquée par une remise de matériels de pépinières aux jeunes pépiniéristes venus de différentes contrés des régions dans le but de les soutenir dans leurs actions de préserver la nature.

Le Préfet de Tchaoudjo, Col. MONPION MATEYINDOU dans son mot de bienvenue, a exprimé sa gratitude et sincère remerciement à son excellence monsieur le Ministre de l’environnement et des ressources forestière, M. FOLY-BAZI KATARI pour son éducation et l’appui à l’organisation de la rencontre à l’endroit des jeunes et pour le choix porté sur la ville de Sokodé pour abriter l’évènement.   Pour finir  il a sollicité la mobilisation active de la jeunesse pour le succès des travaux de cette rencontre nationale sans oublier d’exprimer aussi ses sincères remerciements au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour son appui technique et financier.  

Monsieur le Ministre de l’Environnement et des ressources forestières dans son allocution à l’ouverture officielle de la rencontre a vivement exhorté les participants d’entreprendre toute action de développement tout en préservant l’environnement. il a invité la jeunesse à développer les vertus de la nature pour créer la richesse.  Pour sa part : « préserver l’arbre c’est préserver la vie puisque l’arbre capte le CO2  et dégage l’oxygène ; que l’on peut développer son milieu tout en préservant sa nature ».  Dans son interview il a exprimé l’importance des jeunes  dans la vie d’une nation,  « puisque ce que  les jeunes portent va très loin » a-t-il expliqué.  Il est  nécessaire de mobiliser tout le monde pour atteindre l’objectif du gouvernement dans son ambition de planter un milliard d’arbre d’ici 2030. Il a rappelé que ce projet de reboisement a aussi un avantage économique du moment où il servira de garantir l’écosystème nécessaire pour le fonctionnement des usines de transformation de bois en installation au sein de la Plateforme Industrielle d’Adéticope » .   

M. BAWA Nowignim pépiniériste a exprimé sa gratitude à l’endroit du gouvernement pour la réalisation du projet. Il affirme que les matériels offerts les serviront d’accroitre la production et donc le chiffre d’affaire. 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
11 × 23 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie