admin 5 février 2021

Les Agents des 05 Chambres Préfectorales de Métiers de la Région Centrale ont participé du 02 au 03 février 2021 à une formation sur l’utilisation des matériels informatique pour l’enregistrement des données couplée de remise de kit informatique grâce à l’appui technique et financier de la Chambre de Métiers de Cologne (CMC).

En effet, comme le stipule l’article 7 du Décret N° 2016-170/PR du 30/11/2016 portant organisation et fonctionnement des Chambres Régionales de Métiers (CRM) et de l’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM), l’inscription au registre des métiers et l’immatriculation au répertoire des entreprises artisanales sont effectuées au niveau des chambres préfectorales de métiers et au niveau des chambres de métiers d’arrondissements de Lomé.

Les bases de données des Chambres de Métiers du Togo ont évolué depuis 2017 par une grande activité au niveau de la base. Pour cette raison l’équipement et la formation des chargés de registre dans les CMA et CPM urgent, afin de permettre au réseau des Chambres de Métiers du Togo de satisfaire d’avantage les besoins de leurs membres.

D’autre part, force est de constater qu’une partie des données, surtout celles qui ont été importées des anciens systèmes d’enregistrement (différent dans chaque CRM) ne sont pas actualisées, donc incomplètes. Ce qui rend le registre moins fiable pour son exploitation. En outre, des parties intégrées dans les bases de données comme le registre des contrats d’apprentissage et le registre des Centres de formation/partenaires/ONG, ne sont pas renseignées par les CPM/CMA ni les CRM. Ceci pourra aussi trouver sa solution avec l’intégration des informations par les chargés de registre des CMA et CPM.

Ainsi, en considération de tout ce qui précède et dans l’objectif d’améliorer la situation en rendant les bases de données plus fiables et les CPM/CMA plus autonomes et dynamiques dans leur fonctionnement, l’Union des Chambres Régionales de Métiers, avec l’appui de son partenaire allemand, la Chambre de Métiers de Cologne a acquis du matériel informatique et bureautique pour chaque CMA/CPM. Il s’agit d’un ordinateur portable HP Probook avec accessoires préconfiguré par CPM/CMA, une imprimante multifonctionnelle (scanneur, copieur, imprimante noir/blanc) et un onduleur.

Pour une utilisation efficace et efficiente desdits matériels pour l’enregistrement des données d’artisans et des demandes de CPA dans le registre informatisé et pour l’amélioration des bases de données en général, des formations sont organisées pour renforcer le personnel.

Cette formation vise spécifiquement :

  • L’utilisation efficace et efficiente des équipements informatiques par les personnes en charge du registre de métiers et du répertoire des entreprises artisanales ;
    • La maitrise du processus d’accès et d’enregistrement d’un artisan ou d’une entreprise artisanale par les personnes en charge du registre de métiers et du répertoire des entreprises artisanales ;
    • La maitrise du processus d’enregistrement d’une demande de CPA où CPEA par les personnes en charge du registre de métiers et du répertoire des entreprises artisanales ;
    • La maitrise du processus d’enregistrement d’un contrat d’apprentissage et des informations de cotisations par les personnes en charge du registre de métiers et du répertoire des entreprises artisanales ;
    • La maitrise du processus d’enregistrement des informations des partenaires, centres de formation et ONG en collaboration avec les Chambres de Métiers par les personnes en charge du registre de métiers et du répertoire des entreprises artisanales.

Il faut noter que les séances de formations ont eu lieu à Lomé, Atakpamé et Kara et ont touchées toutes les CPM/CMA du Togo.

Pour le Représentant Résident de la Chambre de Cologne au Togo monsieur Joachim MILZ, c’est que dans un an et demi, l’on puisse avoir dans la base de données du registre informatisé des Chambres de métiers du Togo au moins 200.000 inscrits.

Il faut noter que grâce à l’informatisation du registre, les données des artisans de chacune des chambres  régionales de métiers sont synchronisées sur un serveur national installé au siège de l’UCRM, ce qui permet de produire des données statistiques sur l’ensemble des artisans exerçant sur le territoire national

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Résoudre : *
12 + 13 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie