Sokodé/  Revue annuelle 2021 des activités de la Direction Régionale de la Santé.

Sokodé/  Revue annuelle 2021 des activités de la Direction Régionale de la Santé.

La revue annuelle 2021 de la Direction Régionale de la Santé (région centrale) a débuté ce mercredi 23 Mars 2022 à Sokodé à l’hôtel BOUBA et prendra fin le vendredi 25 mars 2022.

La revue a été présidée par le Préfet de Tchaoudjo, le col. MONPION MATEYINDOU et a connue la participation du Dr. AGOSSOU Ablam A. représentant du Secrétaire Général du ministère de la santé, du Directeur Régional de la santé, Dr N’TAPI Kassouta, des délégués des districts sanitaires de la région, des représentants des Maires, des chefs canton, des ASC, du COGES et des responsables des ONG.

Préfet de Tchaoudjo, le col. MONPION MATEYINDOU dans son allocution a salué la présente revue et a remercié tous les prestataires médicaux en particulier les agents de santé communautaire qui, malgré les conditions de travail sont toujours armé de courage, d’esprit de volontariat et de sacrifice pour accompagner le personnel de santé dans la mise en œuvre des activités des différents programmes au niveau communautaire avant de lancer officiellement les travaux de la revue annuelle 2021 des activités de la Direction Régionale de la Santé de la région centrale.

Le présent bilan permettra d’avoir une connaissance entière partagée des progrès réalisés dans le secteur de la santé au niveau régional et de définir les approches de solutions appropriées pour améliorer la performance sanitaire de la région.

«  A chaud et de façon général, nous disons que les indicateurs de l’année 2021 ont été satisfaisants puisque nous notons une amélioration de la plupart des indicateurs comme la CP4 qui passe de 32% à 40%, Accouchement assisté de 67% à 76%, Couverture en personnel de 53% à 56%. Ce pendant nous enregistrons des régressions comme: Utilisation des soins curatifs de 70% à 62%, Abandon vaccinal de 8% à 12% », a révélé  Le Directeur régional de la santé Dr N’TAPI Kassouta. Cette revue va nous permettre d’apprécier les bonnes pratiques qui ont fait que les indicateurs se sont améliorés et les partager avec les autres prestataires pour qu’on puisse non seulement parler le même langage mais pour que sa puisse les soulager pour un bon résultat de la région. Pour les difficultés nous en feront les siennes pour chercher ensemble les stratégies et les moyens pour pouvoir les résoudre.  A-t -il ajouté dans son interview.

Le représentant du Secrétaire Général, le Dr. AGOSSOU Ablam A.,  Directeur  DSME  (Direction de la Santé de la mère et de l’Enfant) , après avoir  souhaité la cordiale bienvenue à tous au nom du ministère de la santé, a  justifié la tenue de la présente revue annuelle dans son contexte. Il a  par la suite introduit sa communication portant sur les grandes actions prévues sur les prochains jours telles que : l’évaluation et l’élaboration de la politique nationale de santé, évaluation et élaboration du lancement national de développement sanitaire 2017-2022.

A l’issue de la revue, les différentes recommandations ont été prisent:

  • Organiser d’ici fin juin 2022 , une intervention conjointe avec la justice et la sécurité en cas de découverte des cliniques non agréées dites « cliniques sauvages ».
  • Faire d’ici fin avril 2022, la restitution des revues de décès maternels à l’ensemble de l’équipe médicale et à la communauté.
  • Renouveler d’ici fin avril 2022, les comités d’audits des décès maternels et réaliser les audits des décès maternels et néonatals.

 

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 + 30 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie