admin 13 novembre 2020

Sokodé/ célébration de la journée africaine de la jeunesse : Le CNJ-Togo, renforce les capacités des jeunes leaders d’association, sur les engagements du Togo au sommet de Nairobi CIPD+25, et sur la résolution 2250 des UN, en vue d’assurer leur pleine participation au processus de mise en œuvre.

Le Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo), faîtière des organisations et mouvements de jeunes joue pleinement son rôle dans le processus d’accompagnement des organisations de jeunes et de jeunesse pour leur permettre d’être plus efficace et efficiente afin de s’impliquer pleinement dans la dynamique de capture du dividende démographique pour le développement du Togo. C’est ainsi que pour marquer la célébration de la journée africaine de la jeunesse, le CNJ-Togo a organisé  « deux (02) séminaires régionaux de dissémination des engagements du Togo au sommet de Nairobi CIPD+25, et de la résolution 2250 des UN » à l’endroit des jeunes leaders, dans les villes de Tsévié et Sokodé.

A Sokodé, l’atelier de dissémination des engagements du Togo au sommet de Nairobi CIPD+25, et de la résolution 2250 des UN a eu lieu ce vendredi 13 novembre 2020 dans la salle de conférence de l’ONG creuset Togo et a regroupé Sept représentants d’organisations de jeunes de la région des Savanes, sept représentants d’organisations de jeunes de la région de la Kara, quatre représentants d’organisations de jeunes des quatre préfectures de la région centrale hormis la préfecture hôte celle de Tchaoudjo et Vingt-deux représentants de la préfecture de Tchaoudjo.

L’atelier a connu aussi la participation du Secrétaire Général de la préfecture de Tchaoudjo, monsieur DARO OURO AKONDO TCHAGAOU, du représentant du Ministère du développement à la base, monsieur KAPITAINE Komi Loko et du Président du CNJ-Togo, monsieur BATCHASSI.

Le présent atelier de dissémination qui s’inscrit dans le cadre des activités de jeunesse définies dans le P.T.A. 2020 de l’UNFPA permet d’outiller les membres afin qu’ils œuvrent activement pour une meilleure prise en compte des préoccupations et aspirations des jeunes et vise plus spécifiquement le renforcement des capacités des jeunes leaders d’association, sur les engagements du Togo au sommet de Nairobi CIPD+25, et sur la résolution 2250 des UN, en vue d’assurer leur pleine participation au processus de mise en œuvre. De façon pratique les participants ont vu leurs connaissances renforcées sur la résolution 2250 des UN, ils sont outillés sur les techniques de plaidoyer et sont informés sur les engagements du Togo au sommet de Nairobi CIPD+25.

L’atelier a également permis aux jeunes leaders de maitriser les opportunités et défis  dans le cadre de la mise en œuvre de la CIPD+25 au Togo ainsi que la mise en place d’un comité de suivi de la mise en œuvre des engagements du Togo au niveau de la jeunesse. Les jeunes ont fait des propositions d’actions des jeunes dans le cadre des engagements pris par le Togo.

Le président du CNJ-Togo a exhorté les jeunes à saisir cette occasion pour rassurer leur détermination à investir dans la réalisation des objectifs du CIPD pour permettre au Togo d’être au rendez-vous à l’heure du bilan. Il a saisi l’occasion pour saluer la prouesse du gouvernement dans la mise œuvre de cette politique et a lancé un appel à la mobilisation des jeunes et des partenaires dans les prochaines phases d’appropriation et de mise en œuvre. Il a fini par dire un sincère merci à l’UNFPA, dont le partenariat avec le ministère de la jeunesse a favorisé les présentes journées de réflexion.

Il faut rappeler que ce même atelier a eu lieu à Tsévié le 10 novembre 2020 .

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*

Résoudre : *
5 × 11 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie