Sokodé/ONG PAFED : lancement officiel du projet« Promotion de l’entrepreneuriat des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3 »

Sokodé/ONG PAFED : lancement officiel du projet« Promotion de l’entrepreneuriat des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3 »

Sokodé le 02 février 2022, l’ONG PAFED a lancé officiellement au centre communautaire de la commune de Tchaoudjo 3 « Promotion de l’entrepreneuriat des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3 », financé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Le lancement vise spécifiquement à présenter le contenu du projet aux parties prenantes, échangé avec les différents acteurs sur leurs rôles et responsabilités et sur le chronogramme des activités et de lancer officiellement le projet.

« Dans nos communautés les femmes occupent de multiples activités qui leur permettent de subvenir aux besoins de leurs familles, malheureusement elles sont confrontées à de multiples difficultés qui les empêchent de développer leur potentiel économique et d’être suffisamment autonome. Le projet entend contribuer de façon efficace à l’autonomisation économique  des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3. De façon spécifique le projet veut accroitre la production et les revenus des agricultrices de la localité d’Amaïdè, réduire le nombre d’agricultrices dans le secteur informel, promouvoir l’agriculture biologique et la protection de l’environnement. Le projet se réalise en faveur des femmes (jeunes filles, les jeunes filles vulnérables) agricultrices d’Amaïdè et prendra fin en octobre 2022.Le projet permettra d’ici 2022 d’accroître le rendement de la production agricoles des agricultrices, amener les leaders communautaires et religieux, les hommes et les femmes à s’engager pour la déconstruction des normes préjudiciables et pour lutter contre les violences et l’inégalités de genre, mettre en place une entreprise agricole regroupant 30 agricultrices et fonctionnelle d’ici juin 2022 et enfin les 30 agricultrices seront renforcées sur l’agroforesterie et adoptent des méthodes culturales protectrices de l’environnement. » Dixit la Directrice Exécutive de l’ONG PAFED, Mme Mayi GNOFAM.

Un comité de pilotage composé de 13 membres est mis en place et se réunira périodiquement pour réfléchir sur l’avancement du projet.

Le maire de la commune de Tchaoudjo 3 dans son allocution a souligné l’engagement du gouvernement Togolais à encourager les femmes dans leurs différentes initiatives, et a déclaré que ce projet vient appuyer les actions du gouvernement avant de lancer officiellement le « Promotion de l’entrepreneuriat des agricultrices de la commune de Tchaoudjo 3 ».

Le représentant du chef canton d’Amaïdè a remercié l’ONG PAFED et son partenaire pour avoir pensé réaliser le projet dans sa localité.

Le représentant du Directeur Régional de l’agriculture a rappelé la forte proportion qu’occupe l’agriculture au Togo avant de déclarer que promouvoir l’agriculture permet de garantir la sécurité alimentaire et l’autonomisation des femmes. Il faut donc féliciter l’ONG PAFED pour ce projet qui cadre bien avec les ambitions de l’Etat togolais.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
25 − 25 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie