Togo/ Région centrale : Campagne de promotion des alternatives aux intrants chimiques

Togo/ Région centrale : Campagne de promotion des alternatives aux intrants chimiques

Dans l’optique d’accompagner l’Etat Togolais dans sa politique de conversion de l’agriculture à une agriculture agroécologique à travers la promotion des alternatives crédibles, une campagne de promotion des alternatives aux intrants chimiques a regroupée les 14 et 15 décembre 2021 les coopératives agricoles de la région centrale du Togo dans la ferme agricole  ALBARKA à Tchavadè, une localité située à 13 kilomètres de Sokodé.

Cette campagne se tient dans le cadre du projet « Promotion des alternatives aux intrants chimiques », initié par le  Réseau National des Acteurs de l’Agro écologie du Togo  RéNAAT en collaboration avec Agronome vétérinaire sans Frontière (AVSF).

L’objectif  visé est de contribuer à la promotion des intrants organiques dans la production agricole pour fournir des aliments sains préservant ainsi la santé des consommateurs et de l’environnement.

Plus spécifiquement, il s’est agi de prévenir des risques d’utilisation des pesticides et d’informer les acteurs sur le cadre institutionnel existant sur la commercialisation et l’utilisation des intrants chimiques de synthèse et leurs impacts ; sensibiliser les coopératives de producteurs sur les différentes alternatives agroécologiques à l’utilisation des intrants chimiques et de former les acteurs et faire connaitre les différents intrants organiques alternatives disponibles aux producteurs

La campagne de promotion est subdivisée en deux activités essentielles ;  la première  est consacrée, à la mini conférence suivie de projection de film et d’exposition des intrants alternatifs, et la seconde intitulée «semaine des alternatives aux pesticides » couplée d’émissions radiophoniques et visite de fermes pour la sensibilisation et la formation des acteurs cibles.  

Les participants à cette campagne sont sensibilisés sur l’importance de l’agro écologie, ils sont également formés sur la fabrication des fertilisants organiques ;  une communication sur les impacts négatifs de l’utilisation des pesticides, sur les services écosystémiques ; une communication sur le cadre juridique de gestion des pesticides au Togo leurs est divulgué.

Au terme de la cérémonie d’ouverture,  le Présidents de la ferme ALBARKA , M. ISSIFOU Abdoulaye a laissé entendre que ces acteurs cibles sont désormais  conscients des effets néfastes de l’utilisation des intrants chimiques ;  il lance un appel de sensibilisation et  de communication  des bonnes pratiques de l’agroécologie acquis ces deux jours.  

Cette sensibilisation doit se faire au niveau communale, cantonale  a précisé le président du  RéNAAT  M. ALASSANI Kpéziwezou.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
11 − 10 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie