Togo/Phase II du projet de recensement des établissements touristique: le tour de la région centrale.

Togo/Phase II du projet de recensement des établissements touristique: le tour de la région centrale.

Une délégation du ministère de la culture et du tourisme, conduite par la directrice de la planification et du développement touristique, Mme ASSINGUIME A. Mafissa, a animée une conférence de presse sur le projet de recensement général des établissements de tourisme au Togo avec les acteurs du tourisme et les hommes et femmes des médias de la région centrale à Sokodé ce mercredi 13 avril 2022.

Ce projet a été lancé en octobre 2021 et a couvert le grand Lomé, les régions maritime et des plateaux. Le présent projet est à sa deuxième phase dans la région centrale et va s’étendre dans les régions de la Kara et des Savanes du 13 au 24  avril 2022.

Le but de la rencontre est d’informer les opérateurs du tourisme, les média de la région centrale sur l’intérêt et  l’importance de la tenue  du projet de recensement général des établissements de tourisme au Togo afin que ces derniers puissent à leurs tours mener un travail de sensibilisation  approprié.

Le présent  recensement est une actualisation globale du tourisme, l’objectif  visé c’est de doter le département  d’une base de données fiable sur les établissements de tourisme au Togo. Ceci permettra d’avoir une visibilité des opérateurs touristiques afin de pouvoir sortir des statistiques régionales et faire leur promotion à l’échelle nationale et internationale. Ce qui nécessite donc une fiabilité des données à recueillir.

Pour ce faire des agents du ministère en appui avec les agents de terrain des communes outillés vont procéder à la collecte des données selon les différentes variables voulues (le nombre de salariés, nombre d’emplois créer, le chiffre d’affaire…)  en suivant un canevas à l’aide  d’une application appelée Cobocollect. A expliqué Mme la directrice. « Ces données seront automatiquement enregistrer sur le serveur de l’application pour un rapport proprement dite » a-t-elle ajouté.

Dans son interview la directrice a laissé attendre que ce projet est aussi une recommandation de l’organisation mondiale du tourisme,  Puisque pour tout  pays qui veut mesurer la contribution du secteur de tourisme à son économie, il lui faut disposer des différents chiffres sur les contributions des différents postes de tourisme dans l’économie national ; elle poursuit en disant que  la mise en œuvre de ce projet révèle d’une importance capital puisque cela va aussi permettre de mesurer le degré d’atteinte des objectifs  assignés au ministère dans la feuille de route gouvernementale.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie