La journée du 31 mars 2021 a connu la prestation de serment de 130 Volontaires d’Engagement Citoyen (VEC) de la sixième phase dans la salle de conférence du CENATIS.

C’est devant le préfet de la Préfecture de Tchaoudjo, le colonel Mompion Matéindou et le premier adjoint au maire de la commune de Tchaoudjo1, monsieur Yerima  Agrignan que ces 130 VEC ont juré d’accomplir leur mission avec dévouement, humilité, neutralité et professionnalisme et d’œuvrer à la promotion des actions de développement socio-économique de leur pays. Ils s’engagent également à respecter toutes les dispositions et conditions afférentes.

Ces VEC ont pour mission de rendre propre la commune de Tchaoudjo 1 et d’effectuer des travaux d’assainissement pour une durée de 06 mois.

Ils  vont aussi se constituer en groupements d’épargne et de crédit appelé GEC, afin de se faire octroyer des crédits pour démarrer leurs activités génératrices de revenus.

Le superviseur régional du Centre de Volontariat, M. BOANE Seidou  Ablatif a fait comprendre que parler de développement sans parler de la jeunesse, c’est construire un édifice sans âme. Le programme de volontariat vient donc promouvoir cette synergie d’actions payantes qui engagent les jeunes d’une communauté. En dehors des opportunités qu’il offre aux jeunes, il s’est révélé être un incubateur de politiques structurelles adéquates, fédératrices et qui se veulent inclusives.

Le vice maire de la commune de Tchaoudjo1 Yerima  Agrignan a exhorté les VEC à faire preuve de dépassement de soi, de sérieux et de sens civique pour que leurs actions soient réellement bénéfiques à la communauté. Pour lui par cet acte ces VEC apporteront leurs pierres à l’édification d’une nation solidaire et inclusive. Il a ensuite  invité tout le monde, à se mettre au service de notre pays et a fini par adresser un sincère merci au Ministère du Développement à la Base, à l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT), au Centre Régional du Volontariat (CRV) ainsi qu’aux partenaires.

Il faut noter qu’a l’instar des nombreuses initiatives développé par le gouvernement togolais pour renforcer l’employabilité des jeunes, le volontariat d’Engagement Citoyen répond à un souci permanent de créer et d’étendre les opportunités d’accès aux revenus et à l’insertion des jeunes quel que soit la couche sociale ou leur niveau d’insertion.

A travers ce volet de volontariat, des jeunes âgés de 18 à 35 ans bénéficient d’un cadre idéal pour se former aux valeurs citoyennes, au respect du bien public, au travail bien fait. Ils ont l’occasion de prendre conscience de leur devoir envers la société à travers leur engagement et de renforcer la cohésion sociale dans la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 13 =