Sokodé : Lancement officiel du Projet d’installation de 200 Entreprises Agricoles Familiales de plantation améliorée d’anacardiers à Agouloudè.

Sokodé :  Lancement officiel du Projet d’installation de 200 Entreprises Agricoles  Familiales de plantation améliorée d’anacardiers  à Agouloudè.

C’est avec beaucoup d’espoir et conviction d’obtenir de bons résultats que le Col. MONPION MATEYINDOU, le Préfet de Tchaoudjo a lancé officiellement le Projet d’installation de 200 entreprises agricoles Familiales de plantation améliorée d’anacardiers d’agouloudè  ce mardi 29 mars 2022 à Sokodé.

Le présent projet, mise en œuvre par la Coopérative ESSODOGUEDOWE à Agouloudè  s’est dans le cadre du Programme de Micro financement du Fond pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM). Le 22 février passé, le mémorandum d’accord est signé entre le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) pour le compte de PMF/FEM et la coopérative ESSODOGUEDOWE afin de marquer l’effectivité de la collaboration existante.

A travers ce projet 200 entreprises familiales seront installées  et des milliers d’emplois directs pourraient être créés, les conditions socio-économiques des femmes et de jeunes en chômage seront améliorées. Ce projet  contribuera également aux  priorités du gouvernement   dans la lutte contre le changement climatique.

La cérémonie du lancement est présidé par  le Col. MONPION MATEYINDOU, Préfet de Tchaoudjo en présence des Maires de la préfecture de Tchaoudjo,  des Directeurs régionaux et préfectoraux de la région, les chefs traditionnels, les représentants des ONG,  des CVD, etc. La rencontre a permis qu’en plus du démarrage officiel des activités du projet, d’échanger sur les attentes, les stratégies, et les activités du projet avec les parties prenantes.

Le Maire de Tchaoudjo 1, M. KORODOWOU, dans ses mots de bienvenue, a rappelé les objectifs du projet et souhaité que sa mise en œuvre  soit un moyen d’absorption du chômage et de réduction du taux de pauvreté à Agouloudè en particulier et dans la préfecture en général.

Le Directeur régional de l’environnement et des ressources forestières LT/COL AFFO ATE BADJANIOU, a profité de la circonstance pour conseiller les acteurs d’opter aussi dans le cadre du projet à une biodiversité environnementale en apportant d’autres plantules que l’anacardier; un propos  qu’il a réitérés dans son interview

Le Directeur Régional de l’Agriculture,  l’Elevage et du développement Rural  a exprimé son engagement et celui du ministère tutelle pour la réussite du projet. Par la suite a exhorté les acteurs à s’impliquer d’avantage dans la mise en œuvre du projet.   

Pour le préfet de Tchaoudjo I,  le présent projet s’’inscrit parfaitement dans les orientations de la feuille de route du gouvernement. Avant de donner le ton officiel au démarrage des activités, il a exhorté les membres et les leaders  de la coopérative à la mise en œuvre efficace et efficiente du projet pour satisfaire les attentes du Programme de Micro financement du Fond pour l’Environnement Mondial et pour le bonheur de tous. Il a également   invité à la constance de l’effort et au développement d’un leadership paysan à la coopérative afin d’impacter positivement les autres organisations paysannes.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie