La FAO Forme les membres des organisations de producteurs forestiers et agricoles des régions maritime, centrale et savanes, sur les outils de collecte des données de suivi du genre, d’évaluation des acquis du Mécanisme forets et paysans (FFF) et d’incubation d’entreprise.

La FAO Forme les membres des organisations de producteurs forestiers et agricoles des régions maritime, centrale et savanes, sur les outils de collecte des données de suivi du genre, d’évaluation des acquis du Mécanisme forets et paysans (FFF) et d’incubation d’entreprise.

La FAO organise du 07 au 09 août 2023 une formation à l’endroit des organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) des régions maritime, centrale et savanes, sur les outils de collecte des données de suivi du genre,d’évaluation des acquis du Mécanisme forets et paysans (FFF)et d’incubation d’entreprise.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du mécanisme FFF, une initiative de la FAO qui a démarré au Togo en 2019 avec pour but général de créer des paysages résilients face au changement climatique et d’améliorer les moyens d’existence, avec les organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) comme acteurs clés du changement.

Cette activité se réalise dans l’optique de contribuer au renforcement des capacités des OPFA sur l’outil ADM et le rapportage sur le genre dans le cadre du mécanisme FFF au Togo. Plus spécifiquement, il s’agit de renforcer les capacités des OPFA sur l’incubation d’entreprise, renforcer les capacités des points focaux genre et des leaders d’OPFA sur le genre et sa prise en compte dans le Mécanisme FFF ainsi que les projets et programmes de développement au Togo, former les partenaires sur les outils et techniques de collecte des données de suivi du genre, l’évaluation des acquis du FFF et d’incubation d’entreprises, et d’élaborer une feuille de route pour la collecte, le traitement et l’analyse des collectes des données sur le genre auprès des OPFA bénéficiaires du FFF.

Monsieur Aboudoumisamilou ISSIFOU Facilitateur National du Mécanisme Forêt et paysans (FFF), représentant de la FAO a déclaré : « Nous sommes là, dans le cadre du mécanisme forêt et paysans, pour renforcer les capacités de nos partenaires, les organisations des producteurs agricole sur 03 thématiques à savoir, l’évaluation, l’implication du genre dans la mise en œuvre des activités, mais aussi sur l’outil de  développement des marchés de manière à pouvoir aider les producteurs dans l’achat et commercialisation de leurs produits agricole, produit et transformer. Aussi nous allons échanger avec eux sur la manière de capitaliser l’ensemble des interventions du mécanisme forêt et paysans depuis 2019 de manière à pouvoir ressortir les impacts que nous avons pu obtenir dans le sens de l’amélioration de moyen existante des producteurs forestière et agricole mais surtout dans le sens de la restauration des écosystème étant donné que le mécanisme forêt et paysans mais un accent ses deux aspect de manière à contribuer au développement durable. Au terme de ses trois jours de formation, nous allons leur donné tous les outils nécessaires pour leur permettre de collecter les données sur la base des indicateurs de manière à pouvoir voir le niveau d’implication des femmes au niveau de leur différentes activités, mais aussi avoir les outils nécessaire pour le développement des plans d’affaires sur les différentes spéculations  de manière à améliorer leur niveau de vie. Nous allons enfin faire le point des activités de restauration qui sont en cours de mise en œuvre dans leurs différentes localités de manière à pouvoir ressortir clairement la contribution de ces OPFA au niveau de la restauration ».

Madame OURO SAMA NMTCHE Aïcha, Technicienne du CVD de Ando a affirmé : « Nous  sommes très heureux, pace que cette formation va nous permettre d’accroitre visibilité des femmes ou de mettre les projecteurs sur les multiples efforts des femmes. A la fin de cette formation nous espérons être d’avantage d’outiller sur l’évaluation des efforts du genre dans les différences structures et nous espérons être beaucoup plus prêt à relever les différentes défis dans l’application du genre dans nos différentes structures ».

Madame BOUKPESSI Kandi représentante du RENAFAT a invité l’ensemble des participants à sensibiliser leurs personnels et communautés sur les outils de collecte des données de suivi du genre.

Il faut donc noter que le projet FFF a produit des transformations au niveau de l’amélioration des conditions de vie des membres des OPFA, au niveau de la structuration des OPFA, dans le cadre de la résilience et de la préservation de l’environnement et au niveau des services sociaux et culturelles qui méritent d’être pérenniser. Il donc très important de faire ressortir les actions réalisées par les femmes dans nos communautés afin de quantifier leurs apports.

Heureusement, l’outil de collecte des données sur l’évaluation des acquis du FFF préparé par IIED, partenaire de mise en œuvre du FFF, une fois maitriser par les participants, va permettre de faciliter la capitalisation au niveau global et surtout sur l’incubation d’entreprises forestières et agricoles.

SOKODEENLIGNE

SOKODEENLIGNE.COM est une plateforme web dédiée à la visibilité des actions de développement de la Région Centrale du Togo. Découvrez l'actualité, les structures de la Région Centrale du Togo. Nous faisons également la promotion des produits locaux dans notre boutique en ligne. E-mail: contact@sokodeenligne.com Tel: +228 9286 5864 / 9962 7326

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie
× Contactez nous sur whatsapps