Les jeunes sont les personnes les plus actives sur ces réseaux sociaux  et constituent un atout incontournable pour la consolidation de la paix ; mais le constat alarment fait aujourd’hui est que les réseaux sociaux, même s’ils nous éduquent et nous informent en temps réel sur tout ce qui se passe dans le monde, sont très souvent bondé de rumeurs, de fake-news et d’intoxications qui conduisent très souvent à l’extrémisme violent.

Pour résoudre ce problème de diffusion de fausses informations sur le net et qui amènent souvent les jeunes à recourir à la violence, le Ministère de la communication et des médias grâce à l’appui financier du PNUD organise du 11 au 16 octobre 2021, un atelier de  formation et de renforcement des capacités de 15 acteurs des médias de la région centrale sous le thème : « Prévention des conflits, la culture de la paix et les fondamentaux de la cohésion sociale durable au Togo ».

Cette formation qui a connu la participation du premier adjoint au maire de la commune de Tchaoudjo 1, de la représentante du PNUD, du secrétaire général du ministère de la communication et des médias et qui vient renforcer les capacités des acteurs des médias dans la prise de décision et dans la lutte contre l’extrémisme violent, vise à faire des journalistes des catalyseurs de paix.

Le secrétaire Général du  ministère de la communication et des médias, monsieur TINAKA K. Wediabalo  a dit aux bénéficiaires de la formation d’être  capables de gérer les  rumeurs, les informations en temps de crise  qui conduisent souvent à l’extrémisme violent et surtout d’être capable de couvrir les évènements en temps de conflit.  Il appelle les populations à ne pas divulguer  des rumeurs dont-ils ignorent les sources mais de se fier plutôt aux informations divulguées par les journalistes qualifiés.

Il faut noter que le projet a ciblé 45 acteurs des médias des régions maritimes, centrale et savanes. L’étape de la région maritime s’est déroulée du 09 au 14 août 2021 à Lomé et celle des savanes est prévue du 18 au 23 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 4 =