Sokodé : Atelier d’initiation de la phase II du PAAEDC

Sokodé : Atelier d’initiation de la phase II du PAAEDC

La deuxième phase des activités du projet d’élaboration du plan d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat dans la préfecture de Tchaoudjo ont été lancées ce Jeudi 07 avril 2022 à Sokodé.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la convention des maires pour l’Afrique Subsaharienne (CoMSSA), une initiative des collectivités locales pour relever les défis interconnectés du changement climatique et de l’énergie durable pour accompagner les villes dans la planification et la mise en œuvre de leur  action climatique.

Ce projet est financé par l’Union Européenne et mise en œuvre au Togo par l’Expertise France. Le but est d’appuyer les communes de Tchaoudjo dans leurs efforts pour répondre aux défis climatiques et énergétiques.

La présente rencontre d’initiation de la phase II du PAAEDC, vient suite à une série d’activité d’étude avec la  validation des rapports mis parcours en juillet 2021 et l’ensemble des diagnostiques le 10 mars 2022.

Elle  a réuni tous les acteurs locales, techniques et financiers et a permis leur mobilisation autour des activités de la deuxième phase d’élaboration du PAAEDC  ; plus précisément elle a permis de présenter le résultat des études menées au cours de la première phase du projet, et la prise de connaissance de la méthodologie de mise œuvre de la deuxième phase de l’étude ; Cela a également permis une prise de conscience des participants pour leur territoire des effets du changement climatique et l’épanouissement des ressources naturelles ainsi que des défis posées par le manque d’accès à l’énergie. 

« Ce lancement vient donner une ouverture sur des séries d’atelier pour une durée six (06) mois. Une période au cours de  laquelle tous les acteurs vont être consulté pour  pouvoir participer et  définir ensemble des stratégies de lutte contre le changement climatique » a déclaré le  coordinateur de projet de soutien à la convention des Maires en Afrique Subsaharienne, M. Florent Gallois.

Le préfet de Tchaoudjo, Col. MONPION MATEYINDOU,  a relevé les effets néfastes du changement climatique sur l’agriculture au Togo. A cet effet il a   invité les Maires et tous les acteurs à une mobilisation d’ensemble pour la lutte contre le changement climatique. Primo, il a remercié le Chef de l’État, son excellence Faure Essozimnam GNANSSINGBE et son gouvernement à travers le Ministère en charge de l’environnement et des ressources forestière ainsi que, le Ministère de l’administration territorial, de la décentralisation et du développement des territoires qui ont accordé leur confiance aux Maires pour l’aboutissement de la convention que le Togo a ratifié. Le remerciement a été également adressé à l’Union Européenne à travers Expertise France  pour leurs appuis technique et financier.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie