Sokodé/CONFEJES : Apothéose du projet « FEMME-SPORT-SANTE DE LA CONFEJES».

Sokodé/CONFEJES : Apothéose du projet « FEMME-SPORT-SANTE DE LA CONFEJES».

Le projet « Femmes, changez votre style de vie par la pratique des activités sportives dans la commune de Tchaoudjo 1 », financé par la CONFEJES est arrivé à son terme ce samedi 11 juin 2022.

La cérémonie d’apothéose a eu lieu au stade municipal de Sokodé, et a été présidé par le Maire de la Commune de Tchaoudjo 1, M. KORODOWOU AHINI Mankana. La cérémonie a connu aussi la participation du Secrétaire Général de la préfecture, du représentant du maire de la commune de Tchaoudjo 4, du Directeur Régional du sport et loisir de la région centrale, des leaders communautaires, des responsables d’ONG et Association et du président du district.

Il est alors important de présenter le bilan des trois mois d’activités. L’apothéose a été marquée par deux matchs de football entre les mamans et entre les jeunes filles.

Le projet vise à mobiliser les femmes autour du sport afin de les permettre d’avoir une santé saine et de mieux vaquer à leurs occupations.

Lancé le 12 mars 2022, le projet a permis au coordonnateur et promoteur du projet, Monsieur DJERI Kossi Michel, avec l’accompagnement  de l’ONG TAMA’DE et l’association AFMUCAB dont les présidentes sont respectivement Mme GNON-LATI Ladi et Mme OURO-WASSARA Wébi de mobilisé les femmes de la commune de Tchaoudjo1 pour des séances de footing, fitness et de football durant les trois mois de mise en oeuvre du projet.

Ce projet vient promouvoir la participation des femmes aux activités sportives, de loisirs et socioculturelles, procure du bien-être et a eu des impacts positifs sur la santé de ces dernières. Les femmes de la préfecture  se réjouissent de la mise en œuvre du projet car ce projet vient surtout enlever le mythe qui entourait l’activité sportive des femmes dans la préfecture de Tchaoudjo, une communauté hautement religieuse.

Le Maire de la Commune de Tchaoudjo, M. KORODOWOU AHINI Mankana a remercié le chef de l’Etat et tout le gouvernement pour toutes les actions entreprises pour préserver la santé des femmes et des enfants. Il a aussi félicité et remercié l’ONG TAMA’DE et de l’Association AFMUCAB pour la bonne et parfaite mise en œuvre du projet, et CONFEJES pour le financement du projet. Il a pour finir affirmer que le projet a permis d’avoir des résultats positifs qui ont briser les barrières coutumiers et religieux qui ne permettaient  pas aux femmes de pratiquer les activités sportives et culturelles.

D’après de nombreux témoignages, le projet a fait la promotion de la pratique du sport chez les femmes et les jeunes filles et a amélioré leur santé.

« Nous allons continuer par pratiqué les activités sportives et nous souhaitons que ce projet ce pérennise car cela a changé notre condition physique, diminué nos poids et nous donne une meilleure santé ». Dixit, les femmes de la commune de Tchaoudjo 1.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 ⁄ 1 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie