ANSAT a acheté 50 tonnes de maïs auprès de la coopérative ‘Pain de vie de TCHAREBAOU

L’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) de la région Centrale a acheté 50 tonnes de maïs pomarsur, d’une valeur de 8.000.000 FCFA, le mercredi 28 mars auprès de la Coopérative «Pain de Vie» de Tcharébaou dans la préfecture de Blitta. Cette opération d’achat qui se situe dans le cadre de la campagne 2019-2020, vise à contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan National de Développement (PND).

Cette campagne d’achat de céréale ont pour but de soutenir la production agricole par une meilleure valorisation des produits agricoles vivriers. Elles permettent également de créer des emplois tout au long des chaines de valeur des différentes filières agricoles.

Le directeur régional de l’ANSAT du Centre, Aboko Gnakpao a invité les producteurs de maïs à rassembler leurs productions dans un magasin de stockage pour obliger les acheteurs à aller à leur rencontre. Selon lui, cette stratégie va permettre aux producteurs d’imposer leurs prix pour une plus-value. Il a indiqué que le thème choisi par l’ANSAT pour cette campagne est : « la bancarisation des organisations paysannes et des producteurs vivriers ».

M. Aboko Gnakpao a demandé aux producteurs de maïs qui veulent commercialiser leur produit à l’étranger de s’adresser à son institution pour les formalités, notamment l’analyse phytosanitaire du maïs pour approuver sa qualité et la livraison gratuite d’une autorisation pour ne pas avoir des ennuis à la frontière.

Le président de la Coopérative « Pain de Vie », Dagbehan Makou Tabra a remercié le chef de l’Etat qui a initié cette opération d’achat de maïs à travers l’ANSAT pour permettre aux producteurs d’écouler une partie de leurs productions afin de subvenir à leurs besoins. Il a salué le lancement du PND qui va procurer beaucoup d’opportunités aux organisations paysannes avant d’exprimer sa reconnaissance au gouvernement pour le transfert direct du fonds sur le compte de leur coopérative.

M. Dagbehan a souhaité que l’ANSAT procède régulièrement à cette opération de maïs pour permettre aux producteurs de pouvoir solder leur compte au niveau des micro-finances et de disposer de fonds pour faire face à l’achat des intrants pour la prochaine campagne. ATOP/KD/AAA … suite de l’article sur Agence de Presse Togolaise