Mouvement Alliance Paysanne du Togo (MAPTO)

  1. QUI EST MAPTO ?

Le Mouvement Alliance Paysanne du Togo (MAPTO) est une organisation paysanne à vocation syndicale, créée en 2003 par des petits producteurs désireux de devenir acteurs de leur propre développement. Il rassemble aujourd’hui plus de

22 810 membres actifs sur l’ensemble du territoire et a pour objectif de défendre les intérêts des producteurs et d’améliorer leurs conditions de vie. MAPTO est une organisation qui fonctionne avec une Assemblée Générale, un Conseil d’Administration au sein duquel toutes les régions sont représentées et une équipe technique. Le mouvement est implanté dans les 05 régions administratives du Togo avec des représentations dans 30 préfectures et dans un grand nombre de cantons et villages. Il prône la création de l’emploi et de la richesse en milieu rural, la meilleure répartition de cette richesse dans un esprit « gagnant-gagnant » pour une économie sociale et solidaire.

1.1 NOTRE VISION

«Etre une organisation paysanne syndicale, forte, influente et responsable, œuvrant pour l’amélioration des conditions de vie des producteurs et pour un développement humain durable». 

1.2            NOTRE MISSION

«MAPTO est une organisation paysanne à vocation syndicale. Sa mission est de défendre les intérêts du paysan». 

1.3            NOS VALEURS

Dignité, honnêteté, responsabilité individuelle et collective, solidarité, équité, bonne gouvernance, redevabilité, citoyenneté, ouverture.

1.4            RAPPEL CONTEXTE AGRICOLE

L’agriculture  togolaise,  bien  que  traditionnelle, absorbe plus  de  65%  de  la  population  active  et  contribue  à  38%  du  PIB.  Ces dernières années, elle a évolué dans des conditions résumées comme suit : 

  • 2007:le sac de 50 kg d’engrais est passé de 7750 à 12000 FCFA, 

puis à 11000 FCFA et actuellement à 13000 avec la libéralisation du marché des engrais;  § 2008 : pluies tardives et graves inondations ;

§    
Depuis 2009 : l’Etat augmente sensiblement la
part de l’agriculture dans les dépenses publiques ; plus de 10 % en 2015 contre
moins de 3% les années précédentes ;

§    
2009 à nos jours : L’Etat a une stratégie de
prix plancher dans l’achat des céréales auprès des producteurs pour le stock de
sécurité : 16000F  le sac de maïs de 100
Kg. Le grand problème pour les producteurs et la préoccupation majeure pour le
MAPTO et pour la CTOP qui est la plate-forme nationale reste la mise en marché
d’importants excédents céréaliers que dégage l’agriculture togolaise ces
dernières années. § 2011 : Lancement du
Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire. § 2018: Lancement du PNIASAN Programme National d’Investissement
Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle

§    
2019: Lancement officiel du PND qui, en son axe
2, donne une place importante à l’Agriculture au centre duquel le Mécanisme
Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques. 

 

1.5 OBJECTIFS DE MAPTO

Ø Défendre les intérêts des paysans  auprès des partenaires de développement
; 

Ø Favoriser le dialogue, la réflexion  en commun et le partage des expériences
autour des questions majeures 
essentielles du développement rural ;

Ø Contribuer à l’émergence de l’identité paysanne ;

Ø Contribuer à la promotion des exploitations familiales pour un
développement humain durable. 

2. PRINCIPALES ACTIONS MENEES

Au-delà du volet syndical MAPTO a depuis presqu’une
décennie initié de multiples actions et études au profit de ses membres.
Actuellement c’est sur deux programmes phares que sont circonscrites ses
actions : 

 

2.1  PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE L’AGRO
ECOLOGIE                          

 

Il vise
l’amélioration des rendements à 
travers   un  processus 
global  de structuration des
producteurs  en réseau  de 
coopératives par la communication et l’information, des formations sur  les 
principes associatifs et les itinéraires techniques de production agro
écologique,  le suivi rapproché. Axé
essentiellement autour des cultures vivrières (céréales et maraichage), depuis
2013 il touche toutes les régions économiques du pays. A ce jour les résultats
majeurs suivants sont obtenus:

Ø  215 coopératives mises en place comme suit : Savanes (24),
Kara (68), Centrale (51), Plateaux (47) et Maritime (25) ;

Ø  08 unions préfectorales 
de coopératives installées

Ø  05 régions couvertes

Ø  Des crédits agricoles à taux négocié avec la FUCEC (Faitière
des Unions de Coopératives d’Epargne et de Crédit

Ø  Renforcement organisationnelle des structures coopératives
selon les nouvelles dispositions de l’Acte Uniforme de l’OHADA: 766 producteurs
et productrices formés

Ø  Dans la région Maritime, MAPTO est en phase de structuration
des groupes paysans en vue de leur mutation en coopératives.

                     2.2  PROGRAMME BOL MAPTO

Il a été initié en réponse aux pratiques iniques observées
dans le système de commercialisation des produits céréaliers. Ce programme vise
ainsi l’amélioration du revenu des producteurs par la vulgarisation  d’une mesure unique à l’achat comme à la
vente et par la création d’un cadre de concertation multi-acteurs à travers des
actions concrètes. 

Cette approche constitue une innovation
endogène paysanne dans la
recherche d’approches de solutions
transitoires, intermédiaires de correction de l’injustice actuelle dans la
commercialisation des céréales avant l’introduction des unités de mesure
conventionnelles. Principaux résultats
obtenus
:

ü 05
régions couvertes (Savanes, Kara, Centrale, Plateaux et Maritime)

ü 27
préfectures touchées

ü 188
marchés couverts 

ü 199
comités préfectoraux et cantonaux mis en place

ü 7827
bols de 2,5 kg distribués

 

2.3 AUTRES PROJETS

                 
Projet de valorisation des produits agricoles et
de la sécurisation du financement rural dans la région Centrale à travers le
warrantage: 1628 producteurs dont 575 femmes bénéficiaires et 830 jeunes, 196
emplois dont 30 femmes et 147 jeunes,

                 
GIZ: formation FBS avec le ProDra et
développement de l’approche Champs tests d’Innovations (CTI) autour des
filières Soja et Arachide avec le ProCIV.

 

3. STRATEGIE D’INTERVENTION

La stratégie globale d’intervention de MAPTO est basée sur
l’organisation, l’information, la formation, la participation et la
responsabilisation des populations spécifiquement des producteurs accompagnés
afin qu’ils puissent être eux-mêmes les vrais acteurs de leurs aspirations en
matière de développement. Tout ceci est assuré par une synergie d’action entre
élus nationaux membres du CA et des différentes commissions mises en place,
élus préfectoraux, les membres des différents comités de gestion à la base, les
membres des coopératives et une forte équipe technique de 22 employés.

 

PRINCIPAUX MODULES DE FORMATION

Pour le renforcement des capacités, les différents modules
suivants sont développés au bénéfice des membres : formation à la vie
associative, formation sur les itinéraires techniques de production, formation
sur les pratiques agro écologiques et GIFS, formation sur les AGR, formation
sur les activités de récolte et postrécolte, formation sur la gestion d’une
exploitation agricole et sur la gestion financière, formation sur la
commercialisation des produits agricoles, formation sur le leadership et la
bonne gouvernance, formation sur les techniques de communication, l’importance
de l’utilisation du bol unique sur les marchés et les conduites à tenir envers
les acteurs, formation sur le respect des bonnes pratiques en matière de la main
d’œuvre agricole, formation des producteurs et commerçants sur les techniques
de conditionnement et de conservation, …

 

 

4.  POPULATION CIBLE

Les cibles prioritaires de MAPTO sont les petits
producteurs et productrices œuvrant dans les exploitations familiales. 

 

 

5. ZONES D’ACTIVITES 

MAPTO exerce sur toute l’étendue du
territoire national togolais et y rend services à tous ses membres organisés en
coopératives. Le MAPTO a son siège national à Sokodé et dispose de 04 antennes
régionales à Dapaong, à Kara, à Atakpamé et à Tsévié. 

5. PERSPECTIVES

Dans la perspective 2015-2020, le souci
majeur du MAPTO sera de réaliser les actions phares suivantes : 

Refaire du MAPTO un mouvement populaire
syndical et formateur « d’hommes forts » et militants,

Agir dans les territoires,

Rendre dynamiques, professionnelles et
autonomes les coopératives,

Mettre en mouvement les compétences et
talents au sein du MAPTO,

Développer une nouvelle offre de
pratiques agricoles plus durables capables toutefois de garantir des revenus
aux petits paysans,

Corriger les injustices liées à la
commercialisation des céréales au Togo et réduire substantiellement la pauvreté
des couches vulnérables par le programme Bol MAPTO dans toutes les régions du
Togo d’ici

2020

 

6. PARTENAIRES

Ø Comité Catholique Contre la Faim et pour le
Développement(CCFD) : appui financier et technique

Ø Brücke Le Pont(BLP) : appui financier et technique

Ø Centre de Recherches et d’Ingénieries Sociales du Togo
(CRISTO) : appui conseil

Ø Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de
l’Hydraulique et ses services déconcentrés (DRAEP,

ICAT ; ANSAT), Les chambres
d’agriculture,

Ø La Convergence Globale des Luttes Pour la Terre et l’Eau
(CGLTE),

Ø le Réseau des Organisations Paysannes et de Producteurs
Agricoles de l’Afrique (ROPPA)

Ø La coopération allemande (GIZ/ ProCIV), 

Ø Autorités
administratives, traditionnelles et religieuses
, les associations des
commerçant(e)s et des consommateurs,

Ø La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de
Producteurs Agricoles (CTOP), 

Ø Le Réseau National Multi-acteur de la Protection Sociale

7. POUR EN SAVOIR PLUS

Adresse siège

B.P : 650 ou 276
Sokodé-TOGO

Tél. : (228) 25 51 04 50/ Cellulaire:
(228)(90760648) – Coordination (91 99 06 71)

E-mail : mapto2007@yahoo.fr