Projet SAIRT : Inades-Formation Togo, renforce les capacités des acteurs impliqués

Projet SAIRT : Inades-Formation Togo, renforce les capacités des acteurs impliqués

Inades-Formation Togo a organisé à Dapaong du 30 juin au 1er juillet 2022,  un atelier de de renforcement des capacités des partenaires techniques du projet Sécurité Alimentaire Inclusive et Résilience au Togo (SAIRT). L’objectif global  est de renforcer les capacités techniques des partenaires impliqués dans la mise en œuvre dudit projet et d’harmoniser la compréhension des activités. L’occasion de présenter le processus de collecte des besoins en renforcement des capacités organisationnelles, financières et administratives des partenaires techniques dont l’APHMOTO, l’APHAK et l’UROPC-Savanes et Kara.

Pour madame Selome ADOUSSI HOUETOGNON, Directrice du Bureau National de Inades-Formation Togo « cet atelier de renforcement des capacités, a permis à l’équipe d’exécution, de présenter le contenu du projet aux acteurs impliqués afin de les amener à s’approprier les objectifs, les résultats attendus et les activités à mener. Aussi les réflexions ont été menées par chaque catégorie de partenaire sur les engagements  à prendre pour faciliter la synergie d’action dans la mise en œuvre du projet ».

En effet le projet SAIRT, financé par la BMZ et mis en œuvre par Inades-Formation Togo et CBM pour une durée de 03 ans, a pour objectif de contribuer à l’amélioration de façon durable des conditions de vie économiques, sociales et sanitaires des producteurs agricoles, dont les personnes handicapées. « Le projet n’est pas pour les personnes handicapées mais c’est un projet d’agriculture inclusive qui prend en compte tous les producteurs membres des UROPC des deux régions du projet y compris les personnes handicapées » a précisé le chef projet Monsieur Bilibia LAMBONI. Trois problèmes majeurs ont conduit à son élaboration. Il s’agit de l’insécurité alimentaire dans les zones rurales surtout pour les personnes handicapées, l’exploitation insuffisante du potentiel d’emplois agricoles pour tous, y compris pour les personnes handicapées dans les zones rurales et périurbaines, et l’accès insuffisant à l’eau potable et à l’assainissement.

Une particularité donc de ce projet qui promeut l’inclusion et la création d’emplois pour les personnes handicapées dans les filières agricoles selon Madame Sélome ADOUSSI HOUETOGNON : « Nous devons changer notre façon de voir les personnes handicapées car cela constitue la barrière qui empêche leur épanouissement en tant que citoyens et citoyennes et comprendre que le handicap n’est pas un obstacle, mais c’est plutôt le regard sur la personne handicapée qui en est un… », a précisé la Directrice d’Inades-Formation Togo.

Le projet SAIRT est mis en œuvre dans 06  communes des Régions de la Kara et des Savanes, et cible environ 3.075 personnes dont 750 personnes handicapées.

Cet atelier a connu la participation des acteurs impliqués que sont : l’équipe du projet, les maires des communes de Tandjouaré 1, Oti sud 1 et du représentant de Mme le Maire de l’Oti 2, des Organisations des Personnes Handicapées, de l’UROPC-Savanes, des ONG et le centre de formation agricole de Tami, des services étatiques, ainsi que des médias. Il fait suite à celui de Kara organisé du 08 au 09 juin et qui a regroupé les Maires de Kozah 1 & 2 et d’Assoli, les ONG, les OPH, UROPC Kara, les médias et le centre CIDAP.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 × 25 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie