Sokodé-/AVSF : Bilan du Projet de Renforcement de la résilience des communautés locales par une gestion durable  des terres

Les principaux acteurs de mise en œuvre du « projet de Renforcement de la résilience des communautés locales par une gestion concertée et durable des écosystèmes forestiers et des terres », sont tous réunis ce vendredi 28 janvier 2022 à Sokodé  pour le bilan global, après 36 mois de mise en œuvre.

 

Le projet a été initié dans le cadre du Programme d’Appui à la Lutte contre les Changements Climatiques (PALCC). Il a été mise en œuvre par le consortium   AGRONOMES & VETERINAIRE SANS FRONTIERES (AVSF) chef de file, Inades –Formation Togo, RAFIA, AE2D et JPR depuis novembre 2018 à janvier 2022 avec  l’appui financier de l’Union Européenne. Le coût de financement  du projet est de 750 000 000 frcfa.  L’objectif  était d’améliorer la résilience des communautés locales face aux changements  climatiques par une gestion concertée et durable des écosystèmes forestiers et une meilleure valorisation des terres et des arbres dans les régions Centrale, Kara et Savanes.

 

La rencontre de ce jour a permis  de rendre compte des actions qui ont été menées dans la mise œuvre du projet à tous les partenaires, de présenter les principaux effets déjà perceptibles ainsi que les résultats obtenus ; elle a aussi permis de recueillir les observations d’amélioration pour d’éventuels projets similaires et enfin permis d’explorer les potentiels pistes de financements pour la consolidation et  l’implémentation des actions et initiatives du projet.

 

Cette journée est aussi marquée par la remise officielle du document d’immatriculation des forêts communautaires des différentes préfectures (Blitta,  Bassar, Kpendjal-ouest, Tandjouaré, et  Tchamba,).

 

Diverses sont les actions réalisées au bout de ces 3 années  dans les régions ; il s’agit notamment : des campagnes de sensibilisation, des sessions de renforcement de capacités d’acteurs et comités locaux, des actions d’aménagement et de restauration des sites et forêts retenus, l’appui juridique pour l’immatriculation des forêts communautaires. Le projet a accompagné et appuyé l’organisation, la structuration et le renforcement de divers groupes d’acteurs (Comités de Gestion, Animateurs Paysans, Comités anti-feux et des sociétés coopératives). Par ailleurs, le projet a œuvré au développement des activités économiques alternatives (transformation des PFNL, maraîchage écologique, apiculture, production et vente de plants…..) à l’endroit des communautés et de leurs organisations, mais aussi a mis à disposition des bénéficiaires, des outils de planification tels que les Plans de Gestion et d’Aménagement  pour les forêts Communautaires, les Plans d’Intégration Territoriale  de  préfectures couvertes par le projet.

 

 

Pour M. BADLE MOUSSA, coordonnateur national de l’AVSF, le chef de file du consortium, le projet a eu un résultat satisfaisant vu les réalisations ; il  remercie les partenaires, les autorités, et même les bénéficiaires pour l’effort consenti à la réalisation du projet.

DJATO Nabiou, président de comité de gestion de la forêt communautaire de SAABI de Kaboli dans la préfecture de Tchamba exprime sa joie et gratitude aux partenaires tout en mentionnant que le document d’immatriculation obtenu dans le cadre de ce projet leur permettra de mettre  en valeur leur forêt.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie