Sokodé/ La promotion de la cohésion sociale et le maintien de la paix au cœur des échanges entre les jeunes leaders et les autorités locales de la commune de Tchaoudjo.

Sokodé/ La promotion de la cohésion sociale et le maintien de la paix au cœur des échanges entre les jeunes leaders et les autorités locales de la commune de Tchaoudjo.

Deux jours de réflexion et d’échanges sur les défis liés à l’éducation, à l’insertion socio-professionnelle, à l’employabilité, à l’entreprenariat sans oublier les défis liés à la participation des jeunes au processus décisionnels. Les principales cibles à cette rencontre sont les jeunes  et les responsables  locaux de la commune de Tchaoudjo.

Cette rencontre est initiée dans le cadre du projet « promotion de la participation des jeunes dans la prévention des conflits et le renforcement de la cohésion sociale pour une paix durable au Togo » . Il est financé par le Fonds de consolidation de la Paix des Nation Unies et mise en œuvre dans la commune de Tchaoudjo les 19 et 20 Novembre 2021 par le Conseil National des Jeunes CNJ. 

Cet atelier a permis aux jeunes de poser le diagnostic sur le renforcement du partenariat générationnel autour des principaux défis auxquels ils sont confrontés ; poser un dialogue avec les décideurs autour des questions de préoccupation de la jeunesse ;  élaborer et faire adopter une charte de confiance intergénérationnelle entre les leaders communautaires et les jeunes fondée sur les réalités locales ; installer des comités communaux de jeunesse dans les communes.

Le Président du Conseil National des Jeunes M. Régis Lidaouwessodjolo BATCHASSI, comme annoncé dans son allocution d’ouverture, a emporté une charte de confiance générationnelle synergie qui est élaborée par les participants aux termes des échanges.  Ladite charte contient les engagements et recommandations de chacune des parties prenantes pour matérialiser symboliquement l’adhésion des autorités et des jeunes à la collaboration à un partenariat générationnel au profit de l’épanouissement de la jeunesse.

Les participants remercient le gouvernement pour l’initiation et  souhaitent que de telle action soit renouvelée de temps en temps pour le maintien de la paix et la cohésion sociale dans la commune,  ils émettent également le vœu de voir le gouvernement prendre des dispositions pour mieux accompagner la jeunesse, en ce qui concerne les programmes mise place pour une insertion socio-professionnelle.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 + 19 =


Utilisation des cookies
Ce site utilise des cookies pour que vous ayez la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir sont consentants à l'acceptation des témoins précités et l'acceptation de notre politique de cookie