Identité

Créée le 24 mai 2003 à Sokodé dans la préfecture de Tchaoudjo, le Centre Islamique de Parrainage et d’Assistance Sociale (C.I.P.A.S) est une organisation légale à but non lucratif disposant des textes organiques. Elle est reconnue officiellement par le Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation sous le récépissé N° 0868/MISD-SG-DAPSC-DSC le 28 avril 2004.
Le siège social de (C.I.P.A.S) se trouve à Sokodé dans le quartier Tchawanda, derrière la gare routière de Sokodé, à côté du Service Régional de l’ATBEF, au contact : B.P.875 ; tél. (+228) 90 19 02 21, emails : biyao2015@gmail.com; centreislamiqued@gmail.com, en préfecture de
Tchaoudjo.
Cette légalité lui confère la liberté d’exercer pleinement ses attributions et programmes en région centrale au Togo en vue de la réalisation des objectifs qu’elle s’est assignés.

L’association (C.I.P.A.S) entend promouvoir la protection sociale de la communauté musulmane en général, des délinquants, des orphelins, et des laissés pour compte en particulier afin de les réintégrer dans une communauté islamique saine et prospère.

Objectifs spécifiques :

– vulgariser le message de l’Islam, les pratiques et l’unité islamique par les prêches et la création de centres d’apprentissage pour les jeunes;
– promouvoir la réinsertion sociale des délinquants, des orphelins, les enfants vivant avec un handicap et les laissés pour compte ;
– lutter contre la drogue et les infections sexuellement transmissibles surtout le VIH SIDA;
– réaliser les infrastructures socio-culturelles pour améliorer les conditions de vie des communautés à la base. But

– la propagation du message universel de l’Islam pour promouvoir la solidarité et le développement recommandés par le Coran ;
– la réinsertion sociale des délinquants, des orphelins et des laissés pour compte ;
– la lutte contre la sous-alimentation, la pauvreté et les maladies endémiques et le VIH/Sida ;
– la promotion d’une protection sanitaire aux délinquants, aux enfants démunis et aux orphelins par le suivi sanitaire, l’éducation et la formation ; – la réalisation des infrastructures socio-culturelles.

La vision

d’Ici l’an 2025, l’association (C.I.P.A.S), solidement implantée sur le plan institutionnel, accompagne efficacement les populations dans la propagation de l’Islam et la culture des jeunes musulmans. A travers la lutte contre la délinquance, la marginalisation de l’enfant orphelin ou vivant avec un handicap, l’analphabétisme et les maladies opportunistes comme le (VIH/SIDA), l’association permettra à tout musulman sans exclusion d’aucun à participer aux prises de décisions.

Elle pour mission d’oeuvrer pour la solidarité et le développement communautaire, l’éducation pour tous, la promotion de tout enfant sans marginalisation à travers les messages et les pratiques islamiques afin d’offrir un cadre de vie serin aux générations musulmanes présentes et futures.

Son but est :

  • la propagation du message universel de l’Islam pour promouvoir la solidarité et le développement recommandés par le Coran ;
  • la réinsertion sociale des délinquants et des laissés pour compte ;
  • la lutte contre la sous-alimentation, la pauvreté et les maladies endémiques et le VIH/Sida ;
  • la promotion d’une protection sanitaire aux enfants démunis, aux délinquants et des orphelins par le suivi sanitaire, l’éducation et la formation ; – la réalisation des infrastructures socio-culturelles.

Organes statutaires

L’association (C.I.P.A.S) est administrée par les organes statutaires suivants :
– une Assemblée Générale (AG) qui regroupe l’ensemble des membres (les membres d’honneur, sympathisants et les membres actifs) à jour de leurs engagements. Organe suprême et décisionnel, il fixe les orientations et élit les membres du conseil d’administration;

– un Conseil d’Administration (CA), organe de gouvernance investi par l’AG, veille et facilite l’exécution des décisions de l’AG en suivant la progression des opérations;
– une Direction Exécutive (DE), organe administratif permanent chargé d’exécuter les projets et programmes de l’organisation. Elle gère le patrimoine humain, matériel et financier de l’association.

– un Commissariat aux Comptes (CC), organe de contrôle de la bonne gestion des fonds de l’organisation.

Zones d’intervention

L’association C.I.P.A.S intervient en région centrale spécifiquement dans les 05 préfectures qui sont :
– la préfecture de Tchaoudjo avec chef-lieu Sokodé ;
– la préfecture de Tchamba avec chef-lieu Tchamba ;
– la préfecture de Sotouboua avec chef-lieu Sotouboua ;
– la préfecture de Blitta avec chef-lieu Blitta-Gare ;
– la sous-préfecture de la Plaine du MÔ avec chef-lieu Djarkpanga.